• B.B.King (1925-2015)

    B.B.King (1925-2015)

    B. B. King (pour Blues Boy), de son vrai nom Riley B. King, né le 16 septembre 1925 à Itta Bena, dans le Mississippi aux États-Unis et mort le 14 mai 2015 à Las Vegas, est un guitariste, compositeur et chanteur de blues américain. Il est considéré comme l'un des meilleurs musiciens de blues. Il est, avec Albert King et Freddie King, un des trois kings de la guitare blues.

    Fils de métayers, Riley B. King est né le 16 septembre 1925 dans une plantation de coton près d'Itta Bena. Il a quatre ans quand sa mère quitte son père pour un autre homme, elle meurt cinq ans plus tard et le garçon est élevé par sa grand-mère maternelle, Elnora Farr, à Kilmichael.

    King chante dans le chœur gospel de l'église baptiste Elkhorn de Kilmichael. Il aurait acheté sa première guitare à l'âge de 12 ans, d'autres sources indiquent que Bukka White, cousin de sa mère, guitariste et aveugle, lui a donné sa première guitare. En 1943, King quitte Kilmichael pour travailler en tant que conducteur de tracteur et jouer de la guitare avec le Famous St. John's Quartet à Inverness (Mississippi) dans des églises et des radios locales.

    En 1946, King suit Bukka White à Memphis (Tennessee). King retourne au Mississippi rapidement, où il décide de s'entraîner en vue de prochains séjours. Il retourne à Memphis en 1948 et joue dans l'émission radio de Sonny Boy Williamson sur KWEM Radio, où il commence à se faire un public. Il est engagé au Sixteenth Avenue Grill et pour une émission de radio, King's Spot, qui connaît un franc succès.

    Après avoir été deux ans DJ dans une radio de Memphis, il se fait appeler « Beale Street Blues Boy », raccourci en « Blues Boy », puis finalement en « B.B. ». Il y rencontre T-Bone Walker : « Dès que je l'ai entendu, j'ai su qu'il fallait que j'aie une guitare électrique. « Il fallait que j'aie », euphémisme de voler ! »

    Après un premier 78 tours peu remarqué pour le label de Nashville Bullet Records, B. B. King enregistre en 1949 pour RPM Records. La plupart de ces premiers enregistrements sont produits par Sam Phillips, futur créateur du label Sun.

    King monte son orchestre, le « B.B. King Review », sous la direction de Millard Lee. À l'origine, on y trouvait Calvin Owens et Kenneth Sands (trompettes), Lawrence Burdin (saxophone alto), George Coleman (saxophone ténor), Floyd Newman (saxophone baryton), Millard Lee (piano), George Joyner (basse) et Earl Forest et Ted Curry (batterie). Onzie Horne arrangeait les compositions de King, qui, de son propre aveu, avait du mal avec les accords et se reposait sur l'improvisation. Il joue dans tous les États-Unis, dans de petits clubs mais aussi dans de grandes salles.

    En février 1952, son  O'Clock Blues atteint la première place au classement Billboard Rhythm. B. B. King devient ainsi un des plus importants acteurs de la musique rhythm and blues, avec des succès tels que You Know I Love You, Woke Up This Morning, Please Love Me, When My Heart Beats like a Hammer, Whole Lotta Loving, You Upset Me Baby, Every Day I Have the Blues, Sneakin' Around, Ten Long Years, Bad Luck, Sweet Little Angel, Sweet sixteen, Three O'Clock Blues et Please Accept My Love. Ses revenus augmentent significativement, passant de 85 $ à 2 500 $ par semaine, il joue dans des salles prestigieuses telles que le Howard Theater à Washington ou l'Apollo Theater à New York.

    En 1956, il fait 342 concerts et fonde son label « Blues Boys Kingdom », basé à Beale Street à Memphis, où il produit des artistes comme Millard Lee ou Levi Seabury.

    En 1962, il signe avec ABC-Paramount Records, plus tard absorbé par MCA Records. En novembre 1964, il enregistre son album « live » le plus connu Live At the Regal, au Regal Theater de Chicago.

    B. B. King trouve le succès hors du monde du blues avec le titre The Thrill Is Gone, en 1969. Il est alors reconnu par les jeunes musiciens américains et anglais de la musique rock, il assure la première partie des Rolling Stones pendant leur tournée américaine de la même année.
    De 1951 à 1985, B. B. King apparait 74 fois dans les classements R&B du Billboard.

    En 2000, B. B. King enregistre avec Eric Clapton l'album Riding With the King.

    Bien plus que de suivre la voie de son idole T-Bone Walker, B. B. King a su créer son propre son grâce à un toucher inimitable, semblant donner une réelle personnalité à sa guitare. Son style a influencé de nombreux bluesmen de la génération suivante, comme Eric Clapton, Mike Bloomfield et Duane Allman.

    Âgé alors de 80 ans, B. B. King commence sa tournée européenne d'adieux par un concert à la Hallam Arena (Sheffield, Royaume-Uni) le 29 mars 2006, accompagné de Gary Moore, avec qui il a déjà enregistré  notamment Since I Met You Baby et organisé des tournées. Le volet britannique de cette tournée s'achève avec un concert le 4 avril à l'Arena de Wembley.

    En juillet, il revient faire ses adieux à la Suisse, avec deux concerts, les 2 et 3 juillet, au 40e édition du Montreux Jazz Festival, et un autre à Zurich, le 14 juillet, au Blues at Sunset. Lors du festival de Montreux, il se produit à l'auditorium Stravinski en compagnie de Joe Sample, Randy Crawford, David Sanborn, Gladys Knight, Lella James, Earl Thomas, Stanley Clarke, John McLaughlin, Barbara Hendricks et George Duke. La tournée européenne prend fin le 19 septembre au Luxembourg (D'Coque).

    À 83 ans, B.B. King se produit le 22 juillet 2009 à Paris, au Palais des Congrès, avant d'assurer un concert à Cognac le lendemain, dans le cadre du festival Blues Passions. À cette occasion, B. B. King est honoré par la municipalité en devenant « citoyen d'honneur » de la ville, tandis qu'une rue porte désormais son nom. Sa première participation au festival datait de 1995. Le 27 mai 2010, B.B. King se produit à Rabat (Maroc) au Festival Mawazine.

    Le 26 juin 2010, il participe à Chicago au Crossroads Guitar Festival 2010, organisé par Eric Clapton avec de nombreux autres artistes. Le 30 juin 2011 il joue au Grand Rex, à Paris, ainsi que le 2 et le 3 juillet, avec Carlos Santana, au Montreux Jazz Festival. Le 21 juillet, il ouvre le festival de Jazz de San Sebastián avec un concert gratuit sur la plage de la Zuriola.
    Il donne également un concert le 9 juillet 2012 au Grand Rex, à Paris.

    Il meurt le 14 mai 2015 à Las Vegas des suites de son diabète qu'il combattait depuis vingt ans

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:22

    Hommage au grand BluesMan décédé le 14 Mai 2015 : B.B.King .... Gros coup de blues pour la planete ... Repose en paix, tu l'as bien mérité

    €lectron

    2
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:31

    bel hommage à un des plus grand artiste du blues, il nous laisse son œuvre artistique... un bien bel héritage. Reconnu de tous il a fait des duos avec les plus grands guitaristes du milieu qui le reconnaissent comme étant un maitre, un père.

    Merci bb king pour ce que tu nous a donné et ce que tu nous laisse.

    repose en paix

    3
    Eddie-
    Vendredi 15 Mai 2015 à 21:40

    belle hommage mon cop electron sur b.b. king ;) repose en paix

    4
    Samedi 16 Mai 2015 à 00:55

    j'ai aussi commencé mon animation radio par un hommage à ce grand homme

    qui était de toutes les jams, de tous les boeufs de blues

     et notamment accompagné par Jeff beck, Buddy Guy, et mick Jagger

    "sweet home chicago" joué à la Maison Blanche où il a fait chanter Obama en lui disant la fameuse phrase " you can do it"

    hommage terminé chanté pa&r serge reggiani,

    tu vivras tant qu'on t'aimera

    5
    Samedi 16 Mai 2015 à 10:37

    " tu vivras tant qu'on t'aimera "

    Autant dire que tu es eternel.....

    Bone route :)

     

    6
    Samedi 16 Mai 2015 à 19:45

    Très bel hommage à un artiste exceptionnel !

    Merci pour ton gentil commentaire, electron. A bientôt, avec plaisir !

    Anne

    7
    Dimanche 17 Mai 2015 à 10:07

    salut les mômes qui écoutent de la zik bruyante

    voici le lien d'une émission qui est passée le 16 mai 2015 sur arte et retraçant la vie de bbking, je voulais le partager avec vous car c'est vraiment super

    http://www.arte.tv/guide/fr/050778-000/b-b-king-the-life-of-riley

    8
    Lundi 18 Mai 2015 à 13:53

    Hell0o0o0o @ll, merci loulou1200 pour ton lien, super reportage !!

    Bizzz

    9
    Mardi 19 Mai 2015 à 09:32

    vu également loulou!! excellent! merci :)

    excellente journée à toutes et tous :) bizzzzzz

    Plume

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :